La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de missile intercontinental

le
0
La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de missile intercontinental
La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de missile intercontinental

Pouvoir frapper le sol de Etats-Unis depuis la Corée du Nord. Tel est le message qu'essaye de faire passer le régime nord-coréen ce samedi en affirmant avoir testé avec succès un moteur de missile balistique intercontinental (ICBM) qui lui assurerait la capacité d'effectuer une frappe nucléaire sur le continent américain, dernier épisode en date d'une série de déclarations et de provocations militaires.

Grâce à ce nouveau moteur, la Corée du Nord «peut équiper ses fusées balistiques intercontinentales d'un nouveau type avec des têtes nucléaires plus puissantes et maintenir à portée de tir tous les bas-fonds remplis de malfaisants de la Terre, y compris la partie continentale des Etats-Unis», a déclaré le leader nord-coréen, Kim Jong-un, selon l'agence de presse officielle KCNA. Ce «grand succès» donne à la Corée du Nord la «garantie» de pouvoir lancer une «attaque nucléaire sur les impérialistes américains et d'autres forces hostiles», a assuré le président, cité par KCNA. L'agence souligne que Kim Jong-un a ordonné et supervisé personnellement le test.

Une propagande interne

La Corée du Nord n'a encore jamais testé d'ICBM, mais elle a montré récemment un exemplaire de ce type de missile, le KN-O8, lors de défilés militaires à Pyongyang. Si le pays a clairement fait des progrès en développant le KN-08, les experts estiment qu'il est à des années d'avoir une capacité crédible d'effectuer une frappe avec un missile balistique intercontinental. Kim Jong-un a toutefois déclaré que le test de moteur d'ICBM qu'il a supervisé démontre au monde la capacité de défense nationale de la Corée du Nord. Il l'a qualifié de «nouvelle grande victoire» à présenter lors du congrès du Parti des travailleurs, au pouvoir, qui devrait avoir lieu le 7 mai. Selon certains experts, Pyongyang pourrait mener un cinquième essai nucléaire avant ce congrès ; la Corée du Sud a dit être préparée à une telle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant