La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de fusée

le
0
La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de fusée
La Corée du Nord affirme avoir testé un moteur de fusée

Un pas de plus vers la maîtrise de la technique des missiles balistiques intercontinentaux, les ICBM ? La Corée du Nord affirme ce mardi avoir testé avec succès un nouveau et puissant moteur de fusée.

 

Après avoir supervisé ce test à la base de lancement de satellites de Sohae (Ouest), le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-Un, a exhorté responsables, scientifiques et techniciens nord-coréens à «achever dès que possible la préparation du lancement du satellite», rapporte l'agence officielle KCNA. Kim a également appelé à davantage de tirs de fusées afin que «le pays puisse, d'ici quelques années, posséder des satellites géostationnaires», a rapporté l'agence. KCNA n'a pas précisé la date à laquelle a été testé le moteur, sachant que les médias officiels ont l'habitude de faire état des activités de Kim Jong-Un avec un jour de retard.

 

Cette série de photos ci-dessous, publiée dans le «Rodong Sinmun», le principal journal de Corée du Nord, montre Kim Jong-Un dans ce qui serait la supervision d'un lancement de fusée réussi.

 

(KCNA)

 

KCNA affirme que le moteur qui a été testé au sol pourrait fournir au pays «une capacité de portée suffisante pour lancer différentes sortes de satellites, y compris des satellites d'observation de la Terre», selon l'agence. «Le programme spatial nord-coréen se focalise sur le développement de véhicules de lancement qui peuvent facilement être utilisés pour des missiles plutôt que sur le développement de satellites dignes de ce nom», estime Chae Yeon-Seok, spécialiste des fusées à l'Institut pour la recherche aérospatiale de Corée du Sud. Avec ce nouveau moteur, la Corée du Nord «se rapproche de son objectif de se doter de missiles balistiques intercontinentaux qui pourraient frapper le territoire américain», ajoute-t-il. 

 

Un prochain tir le 10 octobre ?

 

L'état-major interarmées sud-coréen a estimé que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant