La convocation de Courroye reportée

le
0
Le magistrat a porté plainte, lundi, contre le journal Le Monde , à l'origine de la procédure le visant.

C'est par le biais d'un fax laconique que Me Jean-Yves Dupeux, l'avocat du procureur de Nanterre, a appris quela convocation de ce dernier par la juge parisienne Sylvia Zimmermann était reportée sine die : «L'interrogatoire de M. Philippe Courroye est reporté à une date ultérieure. Une nouvelle convocation lui sera adressée.»

Le conseil de Marie-Christine Daubigney, vice-procureur de Nanterre, qui était convoquée le 13 octobre en tant que témoin assisté - alors que son supérieur était menacé d'une mise en examen -, a reçu le même courrier.

M. Courroye et Mme Daubigney contestent cette procédure, qui découle d'une plainte du Monde. Le journal dénonce le fait que les factures détaillées («fadettes») de plusieurs de ses journalistes aient été saisies sur réquisition du parquet de Nanterre. But de l'opération : démasquer la source du quotidien dans l'affaire Bettencourt, alors que le site Internet du journal avait relaté, pratiquement en direct, une perq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant