La « contagion » des accords avec le FN inquiète à l'UMP

le
0
Olivier Lapierre, ancien maire UMP de Saint-Gilles, a été exclu du parti. Celui-ci souhaitait un accord avec le Front national aux municipales de 2014. Cette décision est l'occasion pour Jean-Fraçois Copé de rappeler la ligne de conduite de sa formation face à la montée électorale du parti d'extrême-droite.

Jean-François Copé a voulu faire un exemple. Le conseiller général UMP du Gard Olivier Lapierre a été exclu du parti mercredi. L'ancien maire de Saint-Gilles avait annoncé qu'il souhaitait et soutiendrait la candidature du député du FN Gilbert Collard aux municipales de 2014. «S'il se présentait, je serais à ses côtés pour l'aider, avait-il expliqué au micro de France Bleu. Je serai sur la liste s'il le désire.» «Je pense qu'il devrait y avoir pas mal de gens qui le soutiendront, UMP, même UDI, qui sont prêts à faire le pas avec lui», avait-t-il ajouté.

Cette déclaration publique donne l'occasion au président de l'UMP de tester la solidité de sa strat...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant