La consultation chez le médecin généraliste passe à 25 euros, à partir du 1er mai

le , mis à jour à 16:09
11
La consultation chez le médecin généraliste passe à 25 euros, à partir du 1er mai
La consultation chez le médecin généraliste passe à 25 euros, à partir du 1er mai

Lundi prochain, la consultation chez le généraliste de secteur 1 (sans dépassement d'honoraires) passera de 23 ¤ à 25 ¤. Cette hausse, prévue par la convention médicale signée en août dernier avec l'Assurance maladie, sera indolore pour le patient ayant une complémentaire : à l'exception du forfait de 1 ¤ qu'il paie de sa poche, le solde est pris en charge à 70 % par l'Assurance maladie et à 30 % par sa complémentaire.

 

Hausse pour 3,3 millons de Français. En revanche, pour les 5 % de Français qui n'ont pas de couverture complémentaire, soit 3,3 millions de patients, le reste-à-charge passe de 6,90 ¤ par consultation à 7,50 ¤ dès lundi. A raison de 5,3 consultations par an, leur budget santé risque d'augmenter de 39,75 ¤

 

Les médecins partagés. Si MG France, le principal syndicat chez les généralistes, est satisfait de ce relèvement, la Confédération syndicale des médecins français (CSMF), premier syndicat de médecins, réclame déjà une revalorisation des spécialistes. « C'est une bouffée d'oxygène, mais 25 ¤, c'est loin des 40 ¤ de moyenne en Europe », réagit la Fédération des médecins de France (FMF), troisième syndicat de la profession.

 

Désobéissance tarifaire. A l'appel de certains syndicats, des généralistes ont déjà anticipé les 25 ¤. Parmi eux, Yves Galodé, généraliste à Romillé (Ille-et-Vilaine). Il vient d'être sanctionné avec trois confrères par la Caisse régionale d'assurance maladie : quatre mois sans prise en charge de ses cotisations sociales. « Sauf pour les patients modestes, se défend ce Breton de 65 ans, j'ai suivi l'appel à la désobéissance tarifaire lancé en 2015 car nos tarifs étaient gelés depuis 2011 et nos charges explosaient : 12 000 ¤ par mois pour notre cabinet de cinq médecins ! Et j'étais furieux que l'Assurance maladie attende neuf mois pour nous revaloriser. » Devant la sévérité de la sanction, les collectifs bretons de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.gigon il y a 4 mois

    La France c'est le Pays du racket et quoi de plus normal quand on sait que l'on est dirigé par des ma fi eux.

  • axelleax il y a 4 mois

    bearharn c est scandaleux et je le dis. Comme tu le dis cest une profession liberale et si on raissonne ainsi il ne devrait pas y avoir de numerus clausus .... liberons ce frein a la croissance ! Arretons ounlimitons le nombre de consultations avec prise encharge par la secu. 13 000 euros de revenus moyens par mois : source securite sociale. dans mon bled, c est 15 000 le revenu median avec des pointes à 50/60000 euros le mois.

  • mucius il y a 4 mois

    Personne ne paie sa consultation! La mutuelle prend le reste en charge. Les pauvres ont la CMU ou la mutuelle subventionnée par ACS. Qu'on me donne un exemple de personne qui paie! A part les negligents!

  • v.gehres il y a 4 mois

    De 6.9 de reste à charge à 7.5 le 01 mai à raison de 5.3 consultations par an je trouve 3.18 euros et pas 39.75 d'augmentation.....

  • paspil il y a 4 mois

    en France il est impossible de ne pas payer d'impot ... ce que me faisait remarquer une italienne , elle paye son sandwitch 2 euros contre 4 euros chez nous ... la classe moenne est assommé par les impots indirects qui s'accumulent sur le prix final ... arretons le mesonge du francais qui ne paye pas d'impot ... rien que pour se rendre au travail c'est 65 % d'impot , ca fait mal qd t 'as que le smic et 30 km à faire ch jour ...

  • cletell3 il y a 4 mois

    Heureux ceux qui ne payent pas il n'ont pas de problème d'argent par contre celui qui travaille à de plus en plus de mal à vivre

  • frk987 il y a 4 mois

    Finalement il vaut mieux avoir un CAP de coiffeur et se faire embaucher par FH qu'avoir fait 7 ans d'études pour un salaire moindre.

  • frk987 il y a 4 mois

    La médecine est une profession libérale, par définition les tarifs devraient être libres, que la SS et les mutuelles plafonnent le remboursement c'est normal. Seul l'hôpital public devrait assumer la tarification SS.

  • mucius il y a 4 mois

    Le "peuple" demande le Smic pour tous!

  • alquifon il y a 4 mois

    Augmentation de 8,6%. Merci Mme Touraine.