La consultation chez le généraliste devrait passer à 25 euros dès mai 2017

le
0
La consultation chez le généraliste devrait passer à 25 euros dès mai 2017
La consultation chez le généraliste devrait passer à 25 euros dès mai 2017

L'Assurance maladie a proposé ce mercredi aux syndicats de médecins libéraux de revaloriser la consultation chez le généraliste à 25 € en une seule fois, à compter du 1er mai 2017, espérant emporter leur adhésion à une nouvelle convention quinquennale.

 

«En l'état, MG France va signer», a déclaré Claude Leicher, président du premier syndicat chez les généralistes, estimant les différentes revalorisations obtenues à «16 000 € par an» par médecin. Un résultat «inespéré» à l'heure où «le pays connaît de grandes difficultés économiques» et qui met fin selon lui à l'«injustice» connue par les généralistes par rapport aux spécialistes depuis des années.

 

Lors de la précédente rencontre, jeudi dernier, le directeur général de l'Assurance maladie Nicolas Revel avait proposé une revalorisation en deux étapes, 1 € le 1er avril 2017 et un autre le 1er décembre. La consultation chez le généraliste est fixée à 23 € depuis 2011. Le coût de la revalorisation en une seule fois restera dans le budget de 400 M€ qui avait été arrêté pour 2017 par l'Assurance-maladie, en raison du «rééchelonnement d'autres mesures», a expliqué Nicolas Revel.

 

Certains syndicats encore dubitatifs

 

Il soumettra dans la soirée aux syndicats «un protocole d'accord de fin de négociations», qui devrait être signé par deux d'entre eux, MG France et le Bloc (chirurgiens, gynécologues-obstétriciens et anesthésistes), a-t-il anticipé. Les trois autres syndicats négociateurs, la CSMF, la FMF et le SML (généralistes et spécialistes), dont les dirigeants se sont montrés critiques, consulteront leur base dans les prochaines semaines.

 

«Il y a encore beaucoup de choses à revoir, même s'il y a des avancées», a déclaré devant la presse le président du premier syndicat de la profession, la CSMF (spécialistes et généralistes), Jean-Paul Ortiz. «On se félicite du 25 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant