La construction de logements ne redémarre pas

le
13

La reprise si souvent annoncée tarde à se manifester dans le bâtiment. L’objectif de François Hollande de bâtir 500.000 logements neufs par an semble s’éloigner.

Une nouvelle fois, les statistiques concernant la construction de logements neufs sont mauvaises. De mars à mai, les mises en chantier ont reculé de 7,2 %, à 85.200 unités. Sur la même période, les permis de construire, l’étape indispensable qui précède les mises en chantier, ont baissé de 5,3 %, à 88.300.

Au cours des douze derniers mois, les mises en chantier sont passées sous la barre des 350.000 unités, soit une baisse de 6,1 %, même si un nouveau système de comptage, plus généreux, a été adopté par le ministère du Logement.

Les maisons individuelles à la traîne

Depuis quatre ans, l’activité du bâtiment aura donc connu une chute vertigineuse. En 2011, on avait bâti plus de 400.000 nouveaux logements. La politique mise en œuvre par Cécile Duflot, ministre du Logement de mai 2012 à mars 2014, s’est révélée désastreuse. Le marché des particuliers-investisseurs dopés par les dispositifs d’incitation fiscale a trouvé insuffisant le dispositif Duflot. Et la loi prévoyant l’encadrement des loyers a détourné certains particuliers d’investir dans la pierre. Le dispositif Pinel est plus apprécié. Mais cela ne suffit pas à faire redémarrer tout le secteur. Notamment la construction de maisons individuelles. Résultat, l’objectif de François Hollande de bâtir 500.000 logements neufs par an pour en finir avec le mal-logement n’a jamais semblé aussi lointain.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 le dimanche 28 juin 2015 à 10:37

    Ces journalistes racontent n'importe quoi, ce ne sont pas les dispositifs fiscaux qui peuvent faire redémarrer le marché de la maison individuelle lol

  • SB1954 le dimanche 28 juin 2015 à 10:34

    Tant que les lois Duflop et PInette seront en vigueur, elle ne redémarerra pas épicétou ! et même si, comment voulez vous investir à long terme avec une instabilité juridique et fiscale pareille ?

  • papysoft le dimanche 28 juin 2015 à 10:11

    faut etre completement fou pour investir dans l'immobilier quand on voit les taxes , les charges , les impots (soyons précis car pour le gouvernement une augmentation de taxe n'est pas une augmentation d'impots,une nouvelle taxe n'est pas un nouvel impot ! ) les droits des locataires , les devoirs des investisseurs ,sans compter la dévalorisation de l'investissement lorsque la population du quartier évolue

  • idem12 le samedi 27 juin 2015 à 23:03

    c'est sûrement dû à la baisse du chômage et à la hausse des salaires....

  • faeric le samedi 27 juin 2015 à 22:07

    Ca c'est vraiment curieux !

  • er3dw le samedi 27 juin 2015 à 22:06

    il faut être inconscient pour investir dans la pierre. Seul l'état (577 députés et Hollande) est gagnant avec ces faramineux impôts confiscatoire

  • M1961G le samedi 27 juin 2015 à 19:21

    c'est normal , avec hollande un investisseur perd de l'argent dans l'immobilier . il faut être fou pour investir dans l'immobilier . on gagne plus avec les actions et on a pas de problème pour récupérer son argent . hollande aura tout casser en france . tout ce qui fonctionnait , hollande l'a enlever . hollande veut ruiner la france .

  • roulio86 le samedi 27 juin 2015 à 13:49

    Propriétaires bailleurs , le dernier des métiers, entre les taxes , impots, normes, sans compter les lois qui sont faites pour les locataires....très compliquer de virer un locataire qui ne paie pas, j'en ai fait l’expérience, pour moi c'est terminé....

  • M4358281 le samedi 27 juin 2015 à 13:28

    Lol ..cela fait pourtant plusieurs mois que l'on essayé de nous manipuler avec le contraire

  • chnivet le samedi 27 juin 2015 à 13:20

    Hausse de la fiscalité .droit de mutation , normes etc .Difficulté d'emprunt auprès des banques.Chômage.Annonces concernant ces "riches propriétaires" qui s'engraissent sur le dos des autres.Faut comprendre, mais quoi?idéologie de gauche? Appât du gain par l'impôt?Ils sont au pouvoir ces gens là jusqu'en 2017 .Résultat on attend.