La consommation repart à la hausse en juin, mais ne sauve pas le trimestre

le
0
Les dépenses des ménages ont progressé de 1,2% en juin, selon l'Insee. Pas de quoi toutefois sauver un trimestre morose, où les Français ont moins consommé qu'en début d'année.

Sur le front de la consommation, le mois de juin n'a pas suffi à sauver un trimestre morose. Les dépenses des ménages ont augmenté de 1,2% en juin, rapport l'Insee, après une baisse de 0,3% en mai. Les économistes ne s'attendaient qu'à une hausse de 0,9%. Sur le trimestre (d'avril à juin), l'indice de la consommation a baissé de 1,8%. Ce chiffre aurait pu être pire : l'Insee a révisé fortement à la hausse le moi de mai, où la consommation n'a baissé que de 0,3% au lieu de 0,8% comme précédemment estimé.

Si, en juin, l'indice de la consommation s'est redressé, c'est «en grande partie par la progression des biens durables et du textile-cuir», observe l'Insee. Dans la première de ces deux catégories, la hausse atteint 2,5% sur le mois, grâce aux achats automobiles qui progressent de 2,2%. Mais cette progression ne compense pas le recul de 11,2% enregistré sur l'ensemble du trimestre. Un chiffre qui plombe l'ensemble des biens durables, en baisse de 6,3% sur cette

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant