La consommation électrique française a progressé de 2,2% en 2015

le
0
La consommation électrique annuelle est ressortie à 475,4 térawattheures (TWh) l'an dernier, contre 465,1 TWh en 2014. (Heath Oldham/shutterstock.com)
La consommation électrique annuelle est ressortie à 475,4 térawattheures (TWh) l'an dernier, contre 465,1 TWh en 2014. (Heath Oldham/shutterstock.com)

(AFP) - La consommation française d'électricité a progressé de 2,2% en 2015, tirée par la canicule estivale qui a fait tourner les climatiseurs et une industrie plus gourmande en courant dans un contexte économique plus favorable, selon le bilan annuel publié mercredi par RTE.

La consommation électrique annuelle est ressortie à 475,4 térawattheures (TWh) l'an dernier, contre 465,1 TWh en 2014, a précisé dans un communiqué la filiale autonome d'EDF qui gère le réseau national de lignes à hautes tensions.

Elle a toutefois connu de fortes variations, avec une hausse de 2% sur un an en juillet en raison de la canicule et une baisse de 10% en décembre, un mois particulièrement doux qui a diminué le recours au chauffage.

Corrigée des aléas climatiques, la consommation a enregistré une hausse plus modeste de 0,5% grâce notamment à la croissance observée dans les industries automobile et métallurgique.

Concernant la production d'électricité, elle a progressé de 1,1% à 546 TWh en 2015, avec une part des énergies renouvelables (hydraulique exclus) continuant à progresser.

La production d'énergie éolienne a bondi de 23% à 21,1 TWh grâce à une augmentation d'environ 10% du parc, à 10.312 mégawatts (MW). Celle d'origine solaire a augmenté de 25% à 7,4 TWh, avec une parc de 6.191 MW, en hausse de 895 MW.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant