La consommation dope la croissance américaine

le
0
À 2% en rythme annuel, la croissance accélère aux États-Unis, au troisième trimestre. Un argument de poids pour Barack Obama, à un peu plus d'une semaine des élections présidentielles et législatives.

De notre correspondant à Washington

La première estimation de la croissance aux États-Unis au cours du troisième trimestre est légèrement meilleure que prévu. À 2% en rythme annuel, elle reflète une accélération par rapport à la performance médiocre d'1,3% au deuxième trimestre.

C'est une bonne nouvelle dans la mesure où ce chiffre, susceptible d'être révisé plusieurs fois au cours des prochaines semaines, confirme les indications observées depuis deux mois: la consommation des Américains, dopée par un redressement de l'immobilier résidentiel, tire l'économie américaine vers le haut. La grande crainte de voir la contagion de la récession en Europe gagner l'Amérique ne se vérifie pas, pour le moment.

À un peu plus d'une semaine des élec...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant