La consommation des Français a stimulé la croissance fin 2010

le
0
Les dépenses de consommation des ménages ont fortement augmenté au quatrième trimestre permettant une révision du PIB (+0,4% au lieu de +0,3%). Mais les Français ont puisé dans leur épargne.

La croissance a accéléré fin 2010. Elle s'est affichée à 0,4% au quatrième trimestre après une faible hausse de +0,2% au troisième (révisé en baisse de 0,1 point), selon l'Insee. C'est un peu mieux que la précédente estimation de +0,3% de l'Institut national de la statistique. Le chiffre sur l'année a été laissé en revanche inchangé à +1,5%.

La consommation des ménages a résolument tiré l'activité française. Alors que les investissements des entreprises ont ralenti, à +0,3% contre +0,5% au trimestre précédent, les dépenses de consommation des ménages ont progressé de 0,9%. Les Français ont dû puiser dans leur épargne pour financer leurs dépenses, et le taux d'épargne a en conséquence baissé de 0,5 point, à 15,6%. Il s'agit toujours d'un des taux les plus élevés d'Europe.

Sur les trois derniers mois de 2010, les échanges commerciaux ont contribué positivement à la croissance. Les exportations ont certes ralenti, mais les importations ont, elle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant