La consommation de gaz devrait s'envoler

le
0
La demande d'énergie à l'échelle mondiale devrait croître de 53% d'ici à 2035, selon les prévisions de l'Agence américaine d'information sur l'énergie. L'importance du pétrole va diminuer au profit du gaz et des énergies vertes.

A l'heure où l'énergie nucléaire est remise en cause après la catastrophe de Fukushima, le gaz naturel a lui le vent en poupe. Dans son étude prospective annuelle, l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) estime en effet que cette source d'énergie ainsi que les énergies vertes devraient connaître un engouement tout particulier dans un monde de plus en plus énergivore. Le bureau d'étude table en effet sur une croissance de 53% des besoins en énergie d'ici 2035, en raison principalement des hausses de la demande en Inde et en chine.

Dans un tel contexte, les énergies renouvelables devraient se tailler la part du lion. Alors qu'elles ne fournissent aujourd'hui que 2,8% des besoins en énergie, leur part de marché devrait passer à 15% en 2035, selon les prévisions de l'EIA.

Par ailleurs, la hausse de l'offre de gaz, principalement du gaz «non conventionnel», devrait soutenir la demande pour cette source d'énergie. La hausse de consommation devrait atteind

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant