La consommation de drogue de plus en plus réprimée

le
0
Selon une étude, les interpellations ont fortement augmenté depuis vingt ans.

Quarante ans après son entrée en vigueur, la loi qui punit la consommation de drogue suscite toujours la controverse, mais elle est plus appliquée que jamais. «Contrairement à ce que l'on entend souvent, la pénalisation de l'usage de stupéfiants atteint des niveaux jamais égalés en France. Au point d'être devenu un contentieux de masse», souligne l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), dans une étude analysant l'évolution des statistiques pénales et policières depuis les années 1970.

Premier indicateur de cette tendance, les interpellations ont connu une hausse continue. En 2009, près de 140.000 personnes ont été arrêtées pour usage, contre 20.000 vingt ans plus tôt. «C'est un taux particulièrement élevé», note Ivana Obradovic, auteur de l'étude parue en novembre dans la revue Tendances. Le cannabis est en cause dans plus de neuf cas sur dix, devant l'héroïne (5%) et la cocaïne (3%). Dans le même temps, les poursuites se sont di

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant