La consommation de bière sans alcool s'envole au Moyen Orient

le
0
kazoka/shutterstock.com
kazoka/shutterstock.com

(Relaxnews) - La vente de bière sans alcool est devenue un gros marché au Moyen Orient, où de nombreux jeunes se tournent vers cet ersatz d'alcool pour coller à l'image glamour de la jeunesse étrangère, tout en se conformant aux interdits de la religion.

Le Moyen Orient représente près du tiers des ventes mondiales de ce type de boisson, rapporte The Economist. Parmi les plus gros marchés, on note l'Iran, l'Arabie Saoudite, l'Egypte et les Emirats Arabes Unis, où l'Islam interdit la consommation d'alcool.

En 2012, la consommation a gagné 80% par rapport à 2008, avec 2,2 milliards de litres de bière sans alcool consommés, selon des chiffres d'Euromonitor.

Parmi les grands acteurs de ce secteur, on note Delster, une bière iranienne faite à partir de malt et de houblon et aromatisée au citron, à la pêche et à l'ananas.

Heineken et Carlsberg proposent aussi de la bière sans alcool sur ces marchés sous les marques Birell, aussi populaire en République Tchèque, et Moussy, qui vise surtout un public jeune et dans le vent au Moyen Orient.

Mais ce type de mousse n'est pas réservée à ces pays. Ailleurs dans le monde, des bars "sobres" voient le jour un peu partout, proposant uniquement des boissons sans alcool au grand plaisir des abstinents, des femmes enceintes et des anciens alcooliques.

Par exemple le bar The Other Side dans la région de Chicago, aux Etats-Unis, a fait parler de lui à son ouverture en mettant en avant une carte adaptée aux anciens alcooliques et toxicomanes. Autre exemple, la boîte de nuit lounge Accents à Dublin (Irlande) qui cherche a rendre la sobriété "sexy".

vs/cm/cg/sbs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant