La consommation de bière plonge

le
0
Les professionnels du secteur estiment que la hausse des droits d'accise, un impôt indirect perçu sur la consommation de certains produits, a entraîné une augmentation du prix de la boisson alcoolisée.

Les brasseurs ont le moral en berne. Sur les six premiers mois de l'année, la production de bière destinée au marché français a chuté de 16,5%. «On n'a jamais connu une baisse si forte, commente Pascal Chèvremont, délégué des Brasseurs de France. Le mauvais temps peut justifier un repli de 2 à 3 points ; mais c'est surtout l'augmentation de 160% des droits d'accise le 1er janvier qui explique cette ­contre-performance record.»

En effet, la hausse de cet impôt indirect, qui doit rapporter près de 480 millions de recettes supplémentaires dans les caisses de la Sécu, s'est traduite par une augmentation moyenne des prix à la consommation de 14 %.

Résultat: les ventes en grande et moyenne surfaces (GMS), qui représentent les trois quarts du marché françai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant