La consommation d'insectes encouragée

le
0
Selon les Nations unies, les insectes, pourtant déjà dans les assiettes de deux milliards d'êtres humains, constituent une source nutritive sous-exploitée. Riches en protéines, en lipides, en calcium et en fer, leur production est en outre plus respectueuse de l'environnement que celle de la viande traditionnelle.

Selon une nouvelle étude de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publiée lundi, les insectes vivant dans les forêts ou les arbres des haies des champs constituent une source majeure et facilement accessible d'aliments nutritifs et riches en protéines. Ils sont en effet inscrits au menu d'au moins deux milliards de personnes. «Le gibier et les insectes constituent souvent les principales sources de protéines en zone forestière, alors que les feuilles, les graines, les champignons, le miel et les fruits apportent les minéraux et les vitamines garant d'un régime nutritif», note José Graziano da Silva, le directeur ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant