La consommation alimentaire flanche en hypers et supermarchés

le
0
Les ventes de Carrefour et Casino ont reculé en France au premier trimestre. Les perspectives sont moroses.

L'horizon s'obscurcit. Si l'alimentaire a résisté à la crise l'an passé, il s'enfonce à son tour dans la récession depuis cet hiver. «Les hypers et supermarchés sont pour la première fois dans le rouge depuis 2008 avec un recul des volumes de 0,2 % de décembre à fin février», constate Jacques Dupré, directeur Insight chez IRI, qui analyse les tickets de caisses.

L'aggravation du contexte macroéconomique ne rend pas les industriels et les distributeurs optimistes. «La crainte du chômage continuera à progresser», prévoit Jacques Dupré. Les achats risquent ainsi d'être encore pénalisés. En mars, la confiance des ménages a reculé de deux points, retrouvant quasiment son niveau de 2008.

Moins de yaourts vendus

Les premiers effets en rayons n'ont pas tardé. De nombreuses catégories de produits commencent à flancher à l'image des sodas, des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant