La Consob confirme l'interdit sur les ventes à découvert

le
0

MILAN (Reuters) - Le président de la Consob Giuseppe Vegas a réaffirmé mercredi qu'à compter de jeudi, l'interdiction des ventes à découvert à nu serait étendue à toutes les catégories d'actions.

Au début du mois de novembre, le gendarme italien de la Bourse a annoncé l'interdiction des ventes à découvert à nu sur l'ensemble des marchés d'actions régulés en vue de réduire la volatilité du marché, une décision qui doit prendre effet à partir du 1er décembre à minuit.

Dans un entretien publié mercredi par le quotidien La Repubblica, Giuseppe Vegas a par ailleurs évoqué les exigences posées par l'Autorité bancaire européenne (EBA) en matière de valorisation obligataire et qu'il allait demander à la Banque d'Italie de soulever la question au niveau européen

La nouvelle réglementation européenne qui impose aux banques de valoriser la dette souveraine dans leurs comptes à sa valeur de marché risque de provoquer un nouvel assèchement du crédit qui pourrait paralyser l'économie de l'Italie, a dit le président de l'autorité boursière italienne.

"En Italie, il y a des craintes sur les banques. L'argent ne circule plus. Le principal risque est celui d'un développement d'une crise du crédit."

"Dans ce scénario, le risque qu'une banque s'effondre est secondaire. Si l'illiquidité du système tout entier paralyse l'économie, alors toute l'Italie, et pas seulement un opérateur, s'effondrerait", a-t-il ajouté.

Valentina Za, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant