La consanguinité freinerait l'expansion du frelon asiatique-Etude

le
0

ORLEANS, Loiret, 19 octobre (Reuters) - Des chercheurs français ont mis en évidence une dépression de consanguinité chez le frelon asiatique, phénomène qui pourrait conduire à la diminution de l'expansion en Europe de cet insecte qui menace la biodiversité en Europe. "Les auteurs de l'étude ont analysé plusieurs colonies de frelons collectées tout au long de l'année entre 2012 et 2014", précise lundi dans un communiqué l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), unité mixte de recherche de l'Université du Tours et du CNRS. Une analyse génétique a démontré une production anormalement élevée de mâles dans 68% des colonies. Production qui serait "liée à une perte de diversité génétique chez cette espèce, suite à l'introduction initiale d'un faible nombre de reines en France", poursuit l'institut. Cette surproduction de mâles en lieu et place d'ouvrières qui, elles, participent aux activités au sein des colonies, pourrait donc limiter, à terme, l'expansion de cette espèce invasive. Depuis son introduction en France en 2004, le frelon asiatique envahit l'Europe, posant des problèmes sanitaires qui peuvent conduire à des décès, mais aussi des problèmes économiques (notamment dans le secteur apicole) et environnementaux, le frelon prédateur ayant un impact sur la biodiversité. (Mourad Guichard, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant