La confiance en Hollande et Valls chute dans deux sondages

le
1
 (Actualisé avec sondage Elabe) 
    PARIS, 4 février (Reuters) - Les cotes de confiance de 
François Hollande et de Manuel Valls chutent dans deux sondages 
diffusés jeudi, en raison notamment d'un net recul auprès des 
sympathisants de gauche que les sondeurs lient au débat sur la 
déchéance de la nationalité. 
    Le regain de popularité dont a bénéficié l'exécutif après 
les attentats du 13 novembre est effacé, ajoutent-ils. 
    Selon le baromètre TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro 
Magazine, la cote de confiance du chef de l'Etat a reculé de 
huit points en un mois, à 15% et celle du Premier ministre de 
quatre points, à 32%. 
    François Hollande a perdu 20 points depuis le baromètre de 
décembre, qui faisait suite aux attentats du 13 novembre et dans 
lequel il avait atteint son plus haut niveau depuis début 2013. 
Manuel Valls a quant à lui perdu 11 points. 
    Un sondage Elabe pour Les Echos et Radio Classique montre 
une baisse de cinq points des cotes de confiance de François 
Hollande et de Manuel Valls, à respectivement 21% et 27%. C'est 
le niveau le bas enregistré par le chef de l'Etat depuis un an 
et le plus bas pour le Premier ministre depuis sa nomination le 
31 mars 2014. 
    "L'exécutif trébuche sur la déchéance de nationalité", a dit 
à Reuters Yves-Marie Cann, directeur des études politiques 
d'Elabe. 
    Elabe souligne que "cette forte baisse de l'exécutif 
s'explique par un décrochage de la confiance auprès des 
sympathisants de gauche et plus particulièrement parmi ceux du 
Parti socialiste". 
    François Hollande perd ainsi 16 points auprès des 
sympathisants de gauche (46%) et 21 points parmi ceux du Parti 
socialiste (57%), Manuel Valls perdant huit points auprès des 
sympathisants de gauche (52%) et 12 points parmi ceux du Parti 
socialiste (66%). 
    Selon TNS Sofres, 82% des personnes interrogées ne font pas 
confiance au chef de l'Etat pour résoudre les problèmes qui se 
posent à la France actuellement (+8 points) et 65% ne font pas 
confiance au Premier ministre (+5). 
    Selon Elabe, 75% des sondés ne font pas confiance à François 
Hollande pour affronter efficacement les problèmes qui se posent 
au pays (+4) et 68% ne font pas confiance à Manuel Valls (+4). 
    Le sondage TNS Sofres a été réalisé du 28 janvier au 1er 
février auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif 
de la population âgée de 18 ans et plus.  
    Le sondage Elabe a été réalisé les 2 et 3 février auprès 
d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la 
population âgée de 18 ans et plus. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, avec Ingrid Melander, édité par Sophie 
Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • renard le jeudi 4 fév 2016 à 17:20

    Leur côte de confiance est à la hauteur de leur bilan !