La confiance des ménages stagne en avril

le
0
STAGNATION DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES
STAGNATION DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages a stagné en avril en France, confirmant son retour sur les niveaux de l'été dernier après une embellie qui a subi un coup d'arrêt au début de l'hiver, selon des données publiées mercredi par l'Insee.

L'indicateur synthétisant cette confiance est resté inchangé à 94, nettement en-deçà de sa moyenne de longue période calée à 100, alors qu'il était encore à 97 en janvier.

Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne en hausse d'un point, à 95.

L'enquête d'avril fait apparaître une stabilité de l'opinion des ménages sur leur situation financière et un léger rebond de celle sur leur capacité d'épargne, même s'ils sont sensiblement moins nombreux qu'en mars (-3 points) à estimer qu'il est opportun d'épargner.

Mais ils sont plus pessimistes sur l'évolution de leur niveau de vie, le solde correspondant se situant à un plus bas depuis janvier 2015, et surtout sur l'évolution du chômage (+6 points par rapport à mars).

Signe que la faiblesse de l'inflation est aujourd'hui ancrée dans les esprits, la proportion de ménages français considérant que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois est tombée en avril à son plus bas niveau depuis 1987, date du début des séries mensuelles de l'Insee.

Et le nombre de ménages qui considèrent que les prix augmenteront au cours des douze prochains mois est stable, le solde restant à un niveau légèrement inférieur à sa moyenne de longue période.

L'enquête sur le site de l'Insee : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=20&date=20160427

Les indicateurs français en temps réel

Les indicateurs de la zone euro en temps réel

Le point sur la conjoncture française [ECO/FR]

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant