La confiance des ménages reste stable en août

le
4
LA CONFIANCE DES MÉNAGES RESTE BASSE EN AOÛT
LA CONFIANCE DES MÉNAGES RESTE BASSE EN AOÛT

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages est restée stable, à un niveau faible, en France au mois d'août, les craintes sur l'évolution du chômage reculant un peu, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 86 points pour le troisième mois consécutif, alors que les douze économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 85.

L'indicateur continue d'évoluer bien en deçà de sa moyenne de long terme calée à 100. Il était à 100 pour la dernière fois en septembre 2007.

L'opinion des Français sur leur situation financière personnelle future a reculé de deux points et celle sur leur situation personnelle passée est restée stable.

Dans le même temps, la proportion de ménages considérant comme opportun de faire des achats importants a reculé d'un point.

Ces trois soldes demeurent nettement sous leur moyenne de longue période.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle, tout comme celle sur leur capacité d'épargne future, progressent d'un point. La proportion de ménages considérant qu'il est opportun d'épargner recule quant à elle de deux points, ce solde devenant inférieur à sa moyenne de long terme.

L'opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France est stable et celle sur le niveau de vie passé recule d'un point.

S'agissant du chômage, les craintes concernant son évolution sont en baisse, après quatre mois de hausse, la proportion de ménages qui pensent qu'il va augmenter reculant de trois points.

Enfin, les ménages sont moins nombreux à penser que les prix ont augmenté (-3 points), ce solde atteignant son plus faible niveau depuis décembre 1999, ainsi qu'à anticiper une augmentation des prix (-6 points), ce solde passant sous sa moyenne de long terme pour la première fois depuis mars 2010.

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 31batso le vendredi 5 sept 2014 à 10:58

    Quand est-ce que l'Europe ne va plus être sous le joug de l'Allemagne, qu'il elle est sous l'influence direct des US ? Nous sommes diriger par des carriéristes et des arrivistes, qui se moquent de l'état de santé de leur pays, tant que leur objectif, de mettre en servitude complète les peuples, et tout ceci sous les lois de la consommation, ne pas espérer que nos populations soient plus optimistes dans les années à venir.

  • 31batso le vendredi 5 sept 2014 à 10:54

    Enquête réalisée auprès de 2.000 ménages; comment sont sélectionnées ces ménages ? De plus la moyenne de 100 est réalisée depuis Janvier 1987; pourquoi ne pas avoir pris en compte les années des 30 glorieuse. De toute façon l'INSEE comme les médias, nous donnent les infos qui tendent à nous rassurer, mais en un aucun cas ne dévoilent la réalité de la situation du pays. Quand est-ce que

  • M7034327 le vendredi 5 sept 2014 à 10:03

    'restée stable, à un niveau faible'. 'L'opinion des Français sur leur situation financière personnelle future a reculé de deux points'. Et avec çà, le gouvernement compte nous sortir de la crise. Faire des cadeaux au patronat cà ne servira à rien... Le problème est ailleurs.

  • nono67 le vendredi 5 sept 2014 à 09:13

    ben quand on touche le fond , on ne peut pas descendre plus bas !!