La confiance des ménages français rechute en avril

le
2
RECHUTE DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES EN FRANCE EN AVRIL
RECHUTE DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES EN FRANCE EN AVRIL

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages a rechuté en avril après son rebond de mars, les Français étant nettement plus pessimistes sur l'évolution de leur situation financière personnelle future, selon les données publiées mardi par l'Insee.

L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 85, en baisse de trois points par rapport à mars, mois où il avait retrouvé son niveau de juillet 2012. Il reste bien en deçà de sa moyenne de long terme, calée à 100.

Dix-neuf économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice stable à 88 en mars, leurs estimations allant de 86 à 90.

La dégradation d'avril tient pour l'essentiel à l'opinion des Français sur leur niveau de vie personnel futur, qui chute de 11 points d'un mois sur l'autre pour s'inscrire à -27, un plus bas depuis décembre 2011.

La proportion de ménages à considérer comme opportun de faire des achats importants diminue pour sa part de trois points.

L?opinion des ménages sur leur capacité d?épargne actuelle augmente d'autre part de deux points et celle sur leur capacité d?épargne future diminue de quatre points.

Plus pessimistes sur l'évolution de leur situation personnelle, les Français sont en revanche plus optimistes sur celle du niveau de vie futur en France mais sont plus inquiets sur le chômage.

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le mardi 29 avr 2014 à 10:21

    c'est génial toutes ces personnes qui gagnent leur vie en publiant des sondages qui disent tout et leur contraire à un mois d'intervalle . Marc touati ne serait pas actionnaires de cette boite d'enquêtes ?

  • moogwai le mardi 29 avr 2014 à 10:11

    En même temps dans un sondage non orienté ... plus de 80 % des Français se disent heureux donc on peut considérer que l'argent n'est pas le facteur clé et que l'on peut encore délester un peu plus la plèbe ! W&S