La confiance des industriels se redresse au Japon

le , mis à jour à 08:59
0

* Le sentiment s'améliore dans l'industrie et les services * Projets d'investissements au plus haut depuis 10 ans (Actualiser avec précisions, citations) TOKYO, 1er juillet (Reuters) - La confiance des grandes entreprises japonaises a retrouvé au deuxième trimestre ses niveaux de l'an dernier avant que l'économie ne tombe en récession et leurs projets d'investissements sont les plus importants depuis pratiquement dix ans, montre l'enquête trimestrielle "tankan" publiée mercredi par la banque centrale. L'indice principal mesurant la confiance des grandes entreprises industrielles a atteint +15 en juin, une hausse de trois points par rapport à la précédente enquête. Il s'agit de sa première amélioration depuis trois trimestres et elle est plus importante que prévu puisque le consensus était à +12. L'indice revient ainsi à son meilleur niveau depuis mars 2014, quand la consommation des ménages avait bondi à la faveur d'achats anticipés avant la hausse de la TVA intervenue le 1er avril de cette année-là. La baisse des dépenses qui a suivi a ensuite provoqué une récession modérée de la troisième économie mondiale. L'indice de confiance des grandes entreprises de services a progressé de quatre points à +23, dépassant là aussi le consensus pour s'établir à son plus haut depuis mars 2014. "Une hausse du nombre de visiteurs étrangers au Japon semble avoir amélioré le sentiment des distributeurs, restaurateurs et hôteliers", observe Kideaki Kikuchi, économiste au Japan Research Institute. "L'économie japonaise s'améliore plus vite que je le prévoyais. La demande est favorable, tant à l'intérieur qu'à l'étranger", déclare Hiroaki Muto, économiste chez Sumitomo Mitsui Asset Management. "Ce tankan va aussi rassurer les autorités car il montre qu'il n'est pas nécessaire de procéder à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire." De fait, si les entreprises effectuent les investissements projetés, l'économie devrait repartir au deuxième semestre après avoir marqué le pas ces derniers mois. L'enquête de la Banque du Japon montre que les grandes firmes prévoient d'augmenter de 9,3% leurs dépenses d'investissement au cours de l'exercice fiscal clos le 31 mars 2016, soit un niveau qui n'avait plus été observé depuis l'exercice fiscal 2006. "On constate que les entreprises dépensent davantage pour améliorer la productivité de leurs usines ou moderniser leurs équipements", a déclaré Ko Nakayama, responsable du service de statistique de la BoJ, lors d'une conférence de presse. Pour consulter le tableau en anglais sur le site de la BoJ http://www.boj.or.jp/en/statistics/tk/yoshi/tk1506.htm (Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto; Henri-Pierre André et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant