La conférence de presse de François Hollande vue par les journalistes étrangers

le
0
Une seule question semble avoir intéressé les journalistes étrangers qui ont assisté mardi à la conférence de presse de François Hollande : la vie privée du président français.
Une seule question semble avoir intéressé les journalistes étrangers qui ont assisté mardi à la conférence de presse de François Hollande : la vie privée du président français.

Ce qu'ils retiendront de la conférence de presse de François Hollande ce mardi à l'Élysée, c'est moins sa teneur que sa... longueur. À en croire les journalistes étrangers interrogés par Europe 1 à la sortie du palais de l'Élysée, où quelque 600 professionnels de la presse ont assisté à la très attendue conférence de presse du président, aucun moment fort n'a réellement marqué cette intervention de plus de 2 h 30.

La correspondante italienne du site La Valle de Templi, Luisa Pace, estime ainsi qu'il s'agissait d'une conférence "linéaire, dans laquelle il n'y a eu aucune surprise". Elle relève toutefois qu'en déclarant n'être "pas gagné par le libéralisme", "on a l'impression que le président français s'excuse des mesures qu'il compte mettre en place et qu'il est sur la défensive".

Stefan de Vries, correspondant néerlandais pour RTL Nieuws, ne manque d'ailleurs pas d'humour pour évoquer cette absence cruelle de temps fort : "C'était long, trop long !" estime le journaliste. "En fait, si je devais choisir un moment fort, ce serait celui où François Hollande a dit cette conférence de presse est terminée", ironise-t-il.

"Tout le monde attendait cela"

Le journaliste néerlandais s'accorde en revanche avec Geert Declercq, correspondant belge pour Reuters, lorsqu'il s'agit d'évoquer la meilleure question posée au cours de la conférence. Pour les deux journalistes, il s'agit sans conteste de la première, celle concernant la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant