La conférence de Genève sur la Syrie pourrait se tenir en juillet

le
0
LA CONFÉRENCE DE GENÈVE SUR LA SYRIE POURRAIT SE TENIR EN JUILLET
LA CONFÉRENCE DE GENÈVE SUR LA SYRIE POURRAIT SE TENIR EN JUILLET

PARIS (Reuters) - Laurent Fabius a estimé dimanche que la conférence internationale sur la Syrie en projet, qu'il a qualifiée de "dernière chance" pour le pays, pourrait se réunir en juillet et non mi-juin comme évoqué précédemment de source diplomatique.

Invité du Grand Rendez-vous Europe1-i>Télé-Le Parisien, le ministre français des affaires étrangères a réitéré d'autre part l'opposition de la France à une participation de l'Iran.

"Pour moi, Genève est la conférence de la dernière chance. Je souhaite qu'elle ait lieu et je pense qu'elle pourra avoir lieu au mois de juillet", a-t-il dit.

Il a estimé qu'une convocation en juin serait un délai trop court en raison notamment du temps qu'il faudra à la coalition des forces d'opposition au régime de Bachar al-Assad pour désigner ses représentants, ajoutant : "Et il faut que nous nous mettions d'accord sur l'ordre du jour avec les Nations Unies."

La date des 15 et 16 juin avait été évoquée la semaine dernière par plusieurs sources diplomatiques, qui avaient estimé qu'elle permettrait aux chefs de la diplomatie russe et américain de lancer le processus avant de transmettre les points les plus ardus des négociations à leurs présidents, qui se rencontreront les 17 et 18 juin lors du sommet du G8 en Irlande du Nord.

Yann Le Guernigou, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant