La conf' de Jardim décryptée

le
0
La conf' de Jardim décryptée
La conf' de Jardim décryptée

Après la défaite face à Lorient dimanche, Leonardo Jardim s'est exprimé avant le déplacement à Montpellier jeudi. Décryptage de la conférence de presse du Portugais en cinq phrases marquantes.

« Nous devons toujours être à 100 % »

« Tous les matchs de L1 sont difficiles. Nous devons être toujours à 100% ». En disant cela, Leonardo Jardim n’a pas révolutionné le monde du football... Mais cela lui a permis de souligner peut-être les sautes de concentration de ses joueurs face à Lorient dimanche. Menés 2-0 au bout de dix-huit minutes de jeu, les Monégasques ont dû rapidement courir après le score. Avant de finalement revenir à 2-2 grâce à un coup de tête sur corner et à un coup-franc direct. Mais, sur un contre, Lorient s’est adjugé la victoire. Laissant aux coéquipiers d’Andrea Raggi beaucoup de regrets. La preuve qu’ils ne devront pas relâcher l’étreinte à l’avenir face à un adversaire réputé plus faible.  

« Carrillo a besoin de temps »

Alors qu’il avait déploré le fait de ne pas avoir de grand attaquant la semaine passée, Leonardo Jardim avait logiquement décidé de titulariser une nouvelle fois Guido Carrillo. En effet, Lacina Traoré, buteur à Anderlecht jeudi dernier en Ligue Europa, était suspendu pour cette rencontre. L’Argentin et l’Ivoirien sont les deux seuls attaquants ayant le profil pour remplacer numériquement Anthony Martial à la pointe de l’attaque. Et Carrillo n’a pas vraiment marqué de points face aux Merlus, même s’il a beaucoup travaillé et s’est beaucoup donné. « Carrillo a besoin de temps, a estimé Leonardo Jardim. Il en faut toujours quand on découvre un nouveau championnat et de nouvelles méthodes. »

« Beaucoup d’ajustements au milieu »

Si l’attaque monégasque n’est pas franchement redoutable en début de saison, son milieu a déjà été plus impressionnant. Les absences sur blessure des cadres Jérémy Toulalan et Nabil Dirar depuis quelques rencontres n’y sont pas étrangères. João Moutinho a lui retrouvé les terrains face à Lorient après une blessure mais il risque d’être absent face à Montpellier jeudi soir (7eme journée de L1). « Nous avons dû faire beaucoup d’ajustements au milieu de terrain ces dernières semaines », a constaté le Portugais qui n’a pas franchement été impressionné par la première titularisation de Rony Lopes dimanche face aux Merlus. En effet, l’ancien Lillois est sorti au bout de seulement 37 minutes de jeu... « Rony Lopes travaille bien mais il a encore besoin de temps pour trouver ses marques », a tempéré l’ancien coach de l’Olympiacos Le Pirée, soucieux de protéger un joueur qui devra vite se mettre au niveau sous peine de rester sur le banc une grande partie de la saison.

« Je suis très content de Lemar »

Et si Thomas Lemar était LA bonne pioche du très mouvementé recrutement estival de l’ASM ? Pourtant, son arrivée contre 4 M€ en provenance de Caen n’avait pas forcément des allures de bonne affaire pour un joueur si peu expérimenté (19 ans). Mais l’international Espoirs français est en train de réaliser un début de saison intéressant et a été notamment le meilleur Monégasque sur la pelouse dimanche. « Lemar fait de bonnes choses. Je suis très content de lui, n’a pas caché Jardim devant la presse. Je pense qu’il va encore beaucoup progresser. » Avant de vite quitter le Rocher ?

« Montpellier a des problèmes de points mais... »

Pour tenter d’enrayer cette série de deux matchs sans succès, l’ASM a une proie parfaite pour cela jeudi soir : Montpellier. Une formation héraultaise qui réalise un début de saison catastrophique avec seulement un point pris en six rencontres, deux buts inscrits et huit encaissés. Seul le Gazélec fait pire en ce début de saison. « Montpellier a des problèmes de points mais il y a beaucoup de qualités dans cette équipe », a estimé un Jardim conscient d’avoir en face de lui une équipe qui n’est certainement pas à sa place. Avec Ryad Boudebouz, Mustapha Yatabaré ou encore Jonas Martin, le MHSC est loin d’être un adversaire à prendre à la légère. D’autant que Rolland Courbis joue sa survie sur le banc héraultais et saura certainement trouver les bons mots...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant