La condamnation de la Scientologie pour «escroquerie» confirmée

le
1
La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par l'Église de scientologie, rendant sa condamnation définitive en France.

«La Scientologie reste notre adversaire le plus coriace.» Serge Blisko, président de la Miviludes, confiait il y a peu son attente dans la décision de la Cour de cassation, 14 ans après les premiers recours de victimes contre la Scientologie. «C'est un enjeu très important», estimait-il. La Cour de cassation a satisfait ses espérances. Elle a rejeté, mercredi, le pourvoi formé par l'Église de scientologie contre sa condamnation en appel pour «escroquerie en bande organisée», ce qui la rend définitive en France. La Cour d'appel de Paris avait confirmé le 2 février la condamnation des deux structures parisiennes de la Scientologie, le Celebrity Center et sa librairie SEL, à des amendes de respectivement 200.000 et 400.000 euros. Reprochant aux prévenus d'avoir profité de la vulnérabilité d'anciens adeptes pour leur soutirer de forte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.