La complainte d'un journaliste, lassé de jouer «l'Allemand de service»

le
0
Le correspondant à Paris du quotidien Der Spiegel , Ullrich Fichtner, se lâche dans une tribune et raconte son ras-le-bol d'être convoqué comme expert à chaque soubresaut de l'actualité allemande.

«C'est l'histoire d'un homme que l'on interroge toujours sur le pays dans lequel il ne se trouve pas». L'homme en question, c'est Ullrich Fichtner. Dans une tribune publiée dans le quotidien Der Spiegel le 23 septembre et traduite par le Courrier international, ce journaliste allemand vivant à Paris, explique à travers quelques exemples, comment sa vie a changé depuis que les Français le perçoivent comme le représentant du fameux modèle germanique.

Comme tout étranger ayant quitté son pays natal, Ullrich Fichtner est comme «obligé de les défendre, elle, "ma" chancelière, pour qui je n'ai certes pas voté, et lui, "mon" gouvernement, dont je n'approuve que rarement la politique». Un rôle qui l'exaspère.

«C'est moi qui suis ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant