La compétitivité, dernier thème avant la trêve pour Hollande

le
0

MARLY-LE-ROY, Yvelines (Reuters) - François Hollande a achevé jeudi en banlieue parisienne une série de déplacements estivaux consacrés à l'emploi par une visite dédiée à la compétitivité et à l'innovation, avant de passer le relais à Jean-Marc Ayrault pour de courtes vacances.

"J'ai voulu terminer par ce message sur la compétitivité", a déclaré le président à la presse, qui a rappelé que l'inversion de la courbe du chômage restait sa première préoccupation.

"Le seul sujet qui compte aux yeux des Français, c'est l'emploi et nous devons y mettre tous les moyens, et ces moyens je les ai présentés tout au long de ces déplacements", a expliqué le président, interrogé sur son activisme estival.

Accompagné de la ministre déléguée aux PME et à l'Innovation Fleur Pellerin, il a visité les locaux de l'entreprise iXBlue, spécialisée dans les technologies d'exploration océanique.

Installée à Marly-le-Roy (Yvelines), cette société a été choisie afin d'illustrer l'ambition présidentielle de voir émerger en France un vivier d'entreprises de taille intermédiaire (ETI) à l'image de celui qui assure à l'Allemagne une balance commerciale largement excédentaire.

Le président y a rappelé les mesures déjà annoncées en faveur des jeunes entreprises innovantes comme le crédit d'impôts innovation (CII) qui s'ajoute dorénavant au crédit impôt recherche (CIR).

Il a également vanté sa "boîte à outils" en faveur des entreprises, notamment le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) et les mesures fiscales annoncées lors des assises de l'entrepreneur en faveur des jeunes entreprises innovantes.

François Hollande avait auparavant visité le site du Commissariat à l'énergie atomique de Bruyère-la-Châtel dans l'Essonne et rencontré des chercheurs.

Il entamera ses vacances vendredi soir et les services de la présidence indiquent que le chef de l'Etat passera ses vacances dans la région parisienne sans donner plus de précisions.

Jean-Marc Ayrault sera de retour lundi à Paris et devrait s'inspirer de l'activisme estival du président pour se rendre rapidement sur le terrain et préparer la rentrée en multipliant les consultations à Matignon.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant