La compagnie Ryanair dans un trou d'air

le
0
Pionnière du transport aérien low-cost en Europe, elle est critiquée par ses actionnaires, ses clients et ses pilotes.

Symbole de la réussite du modèle low-cost dans l'aérien, Ryanair tombe de son piédestal. La compagnie irlandaise qui a donné en septembre un avertissement sur résultat - du jamais vu depuis dix ans - vient de revoir à la baisse ses prévisions pour son exercice 2013-2014 (qui sera clôturé en mars). D'abord estimé entre 570 et 600 millions d'euros, le bénéfice net annuel de Ryanair devrait finalement avoisiner 510 millions d'euros contre 569 millions d'euros l'an passé.

Que se passe-t-il donc au sein de la première compagnie européenne en nombre de passagers transportés? Le modèle low-cost qui a ravagé l'industrie aérienne sur le Vieux Continent avec ses vols à prix cassés depuis des aéroports secondaires et grâce à une industrialisation poussée de la distribution des billets en ligne jusqu'aux opérations au sol, est-il en panne?

Pou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant