La compagnie nippone à bas coûts Skymark dépose le bilan

le
0
SKYMARK DÉPOSE LE BILAN
SKYMARK DÉPOSE LE BILAN

TOKYO (Reuters) - Skymark Airlines, première compagnie indépendante à bas coûts au Japon, a déposé son bilan mercredi dans le cadre de la législation japonaise sur les faillites.

Confrontée à la hausse de ses coûts d'exploitation et à la concurrence accrue des deux grandes compagnies du pays, ANA et Japan Airlines, Skymark s'attend à subir une perte nette record de 13,6 milliards de yens (101,7 millions d'euros) sur l'exercice fiscal s'achevant en mars.

La compagnie pourrait en outre devoir verser une amende importante à Airbus après avoir annulé en juillet une commande de six très gros porteurs A380 pour deux milliards de dollars (1,76 milliard d'euros), ce qui a amené le constructeur européen à intenter une action en justice.

Skymark a annoncé le dépôt de bilan à l'issue d'une réunion de son conseil d'administration qui a également pris acte de la démission du président de la compagnie, Shinichi Nishikubo, remplacé par Masakazu Arimori.

Le groupe, en se plaçant à l'abri de ses créanciers, a déclaré un passif de 71 milliards de yens (532 millions d'euros).

Créée en 1998, Skymark a constitué pendant des années un exemple rare d'une compagnie low cost capable d'exister au Japon sans passer sous la coupe de l'un des deux mastodontes du secteur aérien nippon.

ANA et Japan Airlines pourraient désormais se livrer bataille pour racheter cette compagnie et récupérer au passage ses 36 créneaux particulièrement convoités à l'aéroport Haneda de Tokyo, principal noeud aérien du Japon.

(Maki Shiraki, avec Tim Kelly; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant