La communauté ivoirienne en France divisée et inquiète

le
0
A des milliers de kilomètres de la Côte d'Ivoire qui se déchire, les Ivoiriens en France suivent de près la situation. Partagés entre les deux prétendants au pouvoir, ils sont surtout inquiets.

«On ne parle pas de politique ici». Une pancarte placardée sur une superette de produits alimentaires ivoiriens du 18è arrondissement de Paris, donne le ton. Dans ce quartier, qui abrite une forte communauté africaine, il est difficile au premier abord de parler du sujet qui fâche : la situation en Côte d'Ivoire, écartelée entre deux prétendants au pouvoir.

Comme la population de leur pays, les Ivoiriens du quartier parisien Marcadet-Poissonniers sont divisés en deux camps: les pro Ouattara et les pro Gbagbo. «Le contexte est très délicat. On va vers une guerre civile si la communauté internationale n'intervient pas», ose Abouo, un Ivoirien arrivé en France il y a quinze ans, qui ne cache pas son soutien à Alassane Ouattara. Sous le regard gêné des clients de la boutique, sa prise de position fait réagir. «Il faut chasser Gbagbo», acquiesce une dame qui refusait de s'exprimer quelques minutes auparavant. «Il faut respecter les urnes», lance un vendeur.

«Les ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant