La Communauté du Pacifique, soudée pour faire face aux changements climatiques

le
0
La Communauté du Pacifique, soudée pour faire face aux changements climatiques
La Communauté du Pacifique, soudée pour faire face aux changements climatiques
Lors de cette quatrième session de la " Plateforme océanienne pour la gestion des risques de catastrophe et des Consultations régionales sur l'eau et l'assainissement", qui se déroule au siège de la Communauté du Pacifique à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le mot d'ordre est de gérer les risques en amont afin de minimiser l'impact des catastrophes naturelles dans des pays insulaires vulnérables.

Sur fonds de changements climatiques, de montée du niveau des océans et dans le cadre d'une approche transversale, parmi les quelque 180 spécialistes en sécurité civile qui participent à cette réunion de quatre jours, certains viennent de la zone Caraïbe et envisagent d'ores et déjà de renforcer les coopérations et synergies avec le Pacifique, à commencer par un partage des informations et des expériences.

L'un des dénominateurs communs de ces catastrophes naturelles, le plus souvent, est l'impact sur l'accessibilité à l'eau potable et les conséquences sanitaires post-catastrophes concernant l'apparition de maladies contagieuses telles que la typhoïde, la leptospirose, la dysenterie ou encre la malaria ou la dengue.

Parmi les grands thèmes abordés cette semaine : trouver les moyens, via un plan d'action régional, d'intégrer à l'horizon 2015 les notions de gestion des risques naturels, de changements climatiques et de sécurité alimentaire et d'accès à l'eau. " Nos partenaires de développement et les bailleurs de fonds doivent changer la manière

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant