La Commission veut renforcer le fonds européen avant le FMI

le
0

par David Brunnstrom et Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va prôner le relèvement du plafond du fonds de secours de la zone euro, pour s'assurer un soutien financier plus important du Fonds monétaire international (FMI) face à la crise de la dette, a annoncé jeudi Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.

"Nous voulons nous assurer que le FMI pourra apporter son soutien avec des ressources accrues, et ces choses-là tendent à être liées", a dit Olli Rehn dans un entretien à Reuters.

De nombreux investisseurs et responsables européens plaident pour une mise en commun des capacités de prêts des deux mécanismes de secours de la zone euro, le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité financière (MES), ce qui porterait leur puissance de feu combinée à 750 milliards d'euros.

Mais Berlin a jugé mercredi qu'il n'était pas nécessaire de relever la taille du MES à plus de 500 milliards d'euros.

Le Japon et la Grande-Bretagne ont de leur côté averti qu'ils refuseraient d'accroître leurs contributions au FMI tant que la zone euro n'aurait pas renforcé son propre fonds de sauvetage et fait davantage d'efforts pour résoudre durablement sa crise de la dette.

Les ministres des Finances du G20 se réunissent samedi et dimanche au Mexique.

Natalie Huet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant