La Commission va recommander l'exemption de visas pour la Turquie

le
2
    BRUXELLES, 2 mai (Reuters) - La Commission européenne 
devrait recommander mercredi que la Turquie bénéficie d'une 
exemption de visas pour ses ressortissants, indiquent deux 
sources après qu'Ankara a menacé de ne plus observer l'accord 
sur la gestion des migrants. 
    Le bloc communautaire a besoin de la coopération de la 
Turquie pour l'application de l'accord conclu le 18 mars visant 
à réduire l'afflux de réfugiés sur le continent européen. 
    La question de l'exemption de visas accordée à la Turquie, 
pays musulman de 79 millions d'habitants, divise les Etats 
membres de l'Union européenne mais les instances communautaires 
soutiennent cette disposition afin d'éviter une aggravation de 
la crise migratoire. 
    Un responsable européen et une source proche des 
négociations ont indiqué que la Commission européenne allait 
recommander mercredi que l'exemption soit accordée aux 
ressortissants turcs. 
    La Turquie doit remplir une liste de 72 critères techniques 
et légaux pour bénéficier de cette libéralisation. Un 
responsable européen avait indiqué le 21 avril que les autorités 
d'Ankara s'étaient mises en conformité avec un peu moins de la 
moitié. 
    Un autre source a indiqué lundi que la Turquie avait rempli 
un nombre plus important de ces conditions sans préciser si les 
72 étaient remplies. 
    Selon un diplomate européen, les critères observés par les 
autorités turques sont au nombre de 65, sans préciser s'ils 
étaient pleinement ou partiellement satisfaits. 
    La Turquie refuse de reconnaître Chypre, Etat membre de l'UE 
et est critiquée pour son attitude à l'égard du respect des 
droits civiques et des minorités, de la liberté d'expression et 
du droit. 
     
     
 
 (Paul Taylor, Francesco Guarascio et Gabriel Baczynska; Pierre 
Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 7 mois

    L'UE travaille pour le Nouvel ordre mondial sans vergogne. Il faut que les peuples envahissent Bruxelles avec des pelles, des pioches, des fourches...

  • fdha il y a 7 mois

    continuons à baisser notre culotte...et remercions nos amis turcs de nous enfiler une fois de plus!ça va mal finir,ces combinaisons politicardes de bas etages:après le traité de Lisbonne,on pensait que ça finirait par s'arranger..que nenni!mais désormais le FN et d'autres, ailleurs pointent le nez.