La commission Jospin sur les rails

le
0
L'ancien premier ministre fera des propositions précises sur la déontologie et la rénovation.

La commission de rénovation et de déontologie de la vie publique, que préside Lionel Jospin, peut commencer son travail. Annoncée le 14 juillet par François Hollande, elle a tenu mercredi la première de ses réunions de travail. Elle rendra son rapport début novembre. Le président de la République et le gouvernement décideront de la suite à donner à ses propositions. Autour de Lionel Jospin siègent treize membres, tous hauts fonctionnaires, à l'exception de Roselyne Bachelot, assise à la droite de l'ancien premier ministre, qui a placé à sa gauche Olivier Schrameck, son ancien directeur de cabinet.

À l'issue de la réunion, Lionel Jospin a rencontré la presse, ce qui a dû lui rappeler l'époque de sa splendeur, celle d'avant le 21 avril 2002 et son élimination du second tour de la présidentielle par Jean-Marie Le Pen. «J'animerai la réflexion dans un esprit non partisan, guidé par l'exigence républicaine, le désir de déontologie et de transparence dont je sa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant