La Commission européenne visée par une attaque informatique

le
0
    BRUXELLES, 25 novembre (Reuters) - Des pirates informatiques 
se sont attaqués aux ordinateurs de la Commission européenne, 
noyant les serveurs de requêtes, mais seules les vitesses de 
connexion ont été affectées et aucune intrusion n'a été 
constatée, a déclaré vendredi l'exécutif bruxellois. 
    "Hier (jeudi) après-midi, la Commission a été visée par une 
tentative de saturation de notre connexion internet", a dit le 
porte-parole de la Commission Margaritis Schinas.  
    "La Commission a pris des contre-mesures efficaces et il n'y 
a pas eu d'interruption de service. Même si les vitesses de 
connexion ont été affectées pendant un moment, il n'y a pas eu 
d'intrusion informatique", a-t-il ajouté lors d'un point de 
presse.  
    Schinas a dit que la Commission ignorait qui pouvait être à 
l'origine de cette attaque de déni de service, qui consiste à 
envoyer simultanément de multiples requêtes aux serveurs. 
 
 (Jan Strupczewski; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant