La Commission européenne valide la fusion de Rosneft et TNK-BP

le
0

Commodesk - La Commission européenne a autorisé, le 8 mars, l'acquisition de TNK-BP par Rosneft. Le géant pétrolier russe a dépensé, en octobre dernier, 42,2 milliards d'euros pour acquérir les parts du troisième producteur de pétrole du pays.

Auparavant, BP détenait 50% de TNK-BP et le reste appartenait à un groupe d'oligarques russes. En novembre, BP avait signé un accord définitif sur la vente de ses parts, Rosneft a ensuite proposé aux autres sociétés de fusionner.

La Commission européenne a estimé que cette fusion ne menaçait pas la concurrence en Europe et que les acheteurs pourraient toujours choisir leurs fournisseurs.

L'Etat russe est actionnaire majoritaire de Rosneft, grâce à ce rachat il renforce sa position sur le pétrole. Rosneft pourrait devenir premier producteur mondial de pétrole parmi les sociétés cotées en Bourse, passant devant ExxonMobil qui produit actuellement 4,3 millions de barils de pétrole par jour.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant