La Commission européenne contredit Hollande sur le chômage

le
103
François Hollande.
François Hollande.

C'est une nouveauté, et qui est à mettre au crédit de l'amélioration de la gouvernance économique dans la zone euro : la France et la Commission européenne ont des prévisions identiques de croissance : 0,9 % l'an prochain et 1,7 % en 2015, après 0,1 % cette année. "C'est une bonne nouvelle", s'est réjoui Olli Rehn, vice-président de la Commission. Contraint par les accords européens à plus de sérieux, Paris n'est plus au temps où l'on améliorait ses prévisions pour des raisons de politique interne. Au chapitre des nouvelles positives venues de Bruxelles, on retiendra aussi la baisse du déficit structurel des comptes publics, sur lequel Olli Rehn affirme vouloir se concentrer : en deux ans, la réduction de ce déficit hors conjoncture a atteint 1,75 point de PIB.Mais pour le reste, pas de quoi pavoiser. Car le déficit public "nominal" tel qu'on a l'habitude de le calculer, et qui fait foi dans les critères de Maastricht, devrait atteindre 3,8 % en 2014. En 2015, il baisserait spontanément à 3,7 %. Si elle veut revenir au-dessous de 3 %, comme elle s'y est engagée, la France devra donc prendre d'importantes mesures de corrections."C'est préoccupant"

Mais c'est sans doute sur le front de l'emploi que la divergence entre Paris et Bruxelles se fait le plus sentir. Car contrairement à l'Élysée et à Bercy, qui continuent d'affirmer que la courbe du chômage s'inversera à la fin de cette année, la Commission voit le chômage continuer à augmenter...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mardi 19 nov 2013 à 18:09

    Knbskin, Non 98% des jeunes ne sont pas employables. Le smig limite a un peu plus de 2000 euros mensuels la valeur ajoutée nécéssaire pour un poste de travail de base. Tant que le niveau du smig ne sera pas au tarif mondial ces populations là connaitront le chomage. C'est le fiasco de l'éducation nationale et de leurs 6 ou 700 heures de travail annuel. C'est une honte. Mais ils soutiennent notre régime de démocratie populaire.

  • rodde12 le mardi 19 nov 2013 à 18:02

    Sanctionner ceux qui produisent et récompenser ceux qui se laissent vivre n'est pas une bonne politique. Quant aux patrons qui exploitent les ouvriers je vous renvoie au livre d'une sotte qui s'appelait l'horreur économique. elle disait en gros: Autrefois les patrons exploitaient les ouvriers; maintenant ils ne veulent même plus les exploiter. La lutte des classe est finie les salariés " travailleurs " ont gagné les patrons fuient. Continuez à dire des anneries.

  • M5859377 le jeudi 7 nov 2013 à 12:40

    Ceux qui se prélassent dans un luxe infini ont réussi à faire passer le message que les problèmes de notre pays venaient des pauvres : ils ne travaillent pas assez, ils ont trop d’avantages, trop de congés, trop assistés…, ils sont trop forts ces riches, mais tant qu’il y aura des pauvres assez cons pour dire : « Heureusement qu’il y a des riches pour nous faire travailler », ils n’ont rien à craindre !

  • M5859377 le jeudi 7 nov 2013 à 12:28

    il émigre: donc on ne résout pas le pb on le déplace: on cache la poussiere sous le tapis; knbskin : ne faites pas l'innocent: vous savez comme moi qu'au moyen age, il ne faisait pas bon trainer en ville le soir ou entreprendre un voyage sans une solide escorte; aujourd'hui meme ds le 16ème on peut se balader le soir sans avoir un couteau ou un flingue ds la poche!:-)

  • knbskin le jeudi 7 nov 2013 à 12:24

    Vous tenez vos stats sur la criminalité d'où, M5859377, et la corrélation avec les "minima sociaux" ?

  • knbskin le jeudi 7 nov 2013 à 12:23

    Eh bien, il se dém.erde pour devenir employable, ou il émigre, M5859377. S'il a des velléités délinquantes, les forces de l'ordre et la justice sont là pour le convaincre (violemment) du contraire. C'est d'ailleurs ce qui se passe dans la quasi totalité des pays non-européens. D'où l'attrait de l'Europe (et singulièrement de la France) pour tous les paresseux et va-nu-pieds illettrés de la Terre entière ... :)

  • M5859377 le jeudi 7 nov 2013 à 12:21

    si le tx de criminalité a diminué drastiquement au cours des siecles c'est qu'on a mis en place des filets de minimas sociaux: les supprimer obligerait à dépenser sans compter pour construire de nouvelles prisons

  • M5859377 le jeudi 7 nov 2013 à 12:19

    un type qui ne trouve pas de boulot et qui n'a + de presrations pour vivre knbskin que devient t l? un criminel ou un délinquant c'est que vous souhaitez pour notre pays?

  • M5859377 le jeudi 7 nov 2013 à 12:17

    et il faudrait naturellement qu'héritires et rentiers participent bien + qu'aujourd'hui à la solidarité nationale: aujourd'hui avec les niches fiscales (464) les gros revenus payent proportionnellement moins d'impots que classes démunies et moyennes: une folie qui à le double inconvénient d'etre un handicap à l'activité et d'etre d'une injustice létale pour le système

  • knbskin le jeudi 7 nov 2013 à 12:16

    Le fait de distribuer de plus en plus de prestations sociales sans contrepartie à de plous en plus de gens est en fait un faux "humanisme", qui maintient ces gens dans la pauvreté et l'assistance. Et accessoirement, ruine le pays en augmentant sans cesse le taux "assistés / population" ...