La Commission européenne autorise le rapprochement Merial (SANOFI)-Boehringer Ingelheim

le
0

(AOF) - La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l'Union européenne sur les concentrations, l'acquisition de l'activité «santé animale» de Sanofi (Merial, France) par Boehringer Ingelheim (BI, Allemagne). L'opération envisagée conduit à la fusion de deux concurrents clés dans le secteur de la conception, de la fabrication, de la commercialisation et de la vente de produits à usage vétérinaire.

À l'issue d'une enquête de marché approfondie, la Commission a constaté que des problèmes de concurrence se posaient dans le domaine des produits biologiques et des produits pharmaceutiques. Elle a recensé plusieurs marchés sur lesquels les produits de BI et de Merial sont en concurrence, à savoir les marchés de plusieurs types de vaccins porcins et bovins, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sous formes injectables et des AINS équins sous forme de comprimés.

Dans ce contexte, la décision est donc subordonnée à la cession de plusieurs vaccins et médicaments à usage vétérinaire commercialisés ou en cours de développement par Merial.

Pour garantir le succès du transfert de production et l'efficacité des engagements, il était nécessaire d'identifier un acquéreur capable de reprendre les produits cédés. BI s'est engagée à transférer la technologie concernée à Ceva Santé Animale (Ceva). Ceva est une entreprise bien implantée dans le secteur de la santé animale, qui possède une expertise et une expérience des technologies de production concernées et qui dispose d'un réseau de commercialisation et de distribution établi dans toute l'Europe. Cette opération devra être autorisée individuellement par chaque autorité de concurrence concernée.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant