La commission d'enquête sur Gaza demande trois mois de plus

le
0

GENEVE, 9 mars (Reuters) - La commission d'experts chargée par le Conseil des droits de l'homme de l'Onu d'enquêter sur d'éventuels crimes de guerre lors du conflit à Gaza l'été dernier demande à reporter de trois mois la publication de son rapport "afin d'examiner de plus amples informations", annonce l'Onu lundi dans un communiqué. Le rapport devait initialement être présenté devant le Conseil de Genève le 23 mars. Des doutes sur cette date étaient apparus il y a un mois lors de la démission de William Schabas, alors président de la commission d'enquête, qui a quitté ses fonctions pour ne pas gêner la rédaction du document. Israël a en effet mis en doute son impartialité car William Schabas a travaillé en 2012 comme consultant pour l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Ce professeur de droit international de nationalité canadienne avait alors rédigé une note juridique pour laquelle il a été payé 1.300 dollars. L'Etat hébreu demande également que le rapport soit mis de côté. Plus de 2.100 Palestiniens, en majorité des civils, ont été tués durant l'offensive israélienne "Bordure protectrice" l'été dernier dans la bande de Gaza. Soixante-sept soldats israéliens ont également trouvé la mort, de même que six civils en Israël. (Stephanie Nebehay; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant