La commémoration du 19 mars 1962 adoptée

le
2
La proposition de loi du PS consacre une journée nationale du souvenir «des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie».

Le Sénat a adopté jeudi la proposition de loi socialiste, très controversée, qui consacre le 19 mars 1962 - jour du cessez-le-feu en Algérie - comme journée nationale du souvenir «des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie». Le texte a été approuvé par 181 voix contre 155. La gauche a voté pour, le centre et la droite contre. La proposition de loi est définitivement adoptée par le Parlement.

Auparavant existait une journée d'hommage consacrée aux seuls «morts pour la France» pendant la guerre d'Algérie, instituée en 2003. À l'époque, afin de réconcilier des mémoires fragmentées, Jacques Chirac avait choisi une date neutre, le 5 décembre, jour où il avait inauguré le Mémorial consacré aux 24.000 militaires français tués pendant le conflit, quai Branly, à Paris.

Le rapporteur de la proposition de loi, Alai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 9 nov 2012 à 17:32

    Cette date marque en effet aussi le début du départ des "pieds-noirs" de leur terre natale avant l'indépendance de juillet 1962 et du massacre de nombreux supplétifs de l'armée française restés en Algérie?...ET LA REPENTANCE DE L'ALGERIE...ELLE EST OU ??????......

  • mlaure13 le vendredi 9 nov 2012 à 17:32

    Cette date marque en effet aussi le début du départ des "pieds-noirs" de leur terre natale avant l'indépendance de juillet 1962 et du massacre de nombreux supplétifs de l'armée française restés en Algérie?...ET LA REPENTANCE DE L'ALGERIE...ELLE EST OU ??????......