La colossale vidange d'un glacier du Mont-Blanc a commencé

le
0
INFOGRAPHIE - Mercredi, une première pompe devait être mise en place pour vider la poche d'eau, située sous le glacier de Tête-Rousse, qui menace la vallée de Saint-Gervais. Les travaux de purge devraient durer entre 20 et 40 jours.

Une titanesque opération de pompage a démarré mercredi. Une nappe d'eau de 65.000 mètres cube (plus de 20 piscines olympiques) située sous le glacier de Tête-Rousse, dans le massif du Mont-Blanc, doit en effet être intégralement siphonnée. La commune de Saint-Gervais espère ainsi protéger les 3000 habitants de la vallée d'une rupture éventuelle. En 1892, la pression exercée par une poche similaire avait fait sauter la paroi du glacier avant de se déverser brutalement dans la vallée. Emportant arbres et rochers sur son passage, cette lave torrentielle* avait provoqué la mort de 175 personnes. La région s'est beaucoup développée depuis. Un épisode similaire pourrait avoir des conséquences bien plus catastrophiques aujourd'hui.

Alertés en juillet par les scientifiques du laboratoire de glaciologie de Grenoble (LGGE) de la présence de cette nappe, le maire de Saint-Gervais et le préfet de Haute-Savoie ont pris la décision immédiate de la vider afin de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant