La collecte des fonds actions des pays développés dépasse les 52 milliards de dollars

le
0
(NEWSManagers.com) - Durant la semaine du 2 mars, les turbulences politiques dans les pays producteurs de pétrole ont encore incité les investisseurs à modifier leur point de vue sur l'inflation, les taux d'intérêt et la croissance économique globale.
Selon les dernières statistiques d'EPFR Global, les fonds énergétiques ont pour la deuxième semaine consécutive tiré leur épingle du jeu. Parallèlement, les fonds obligataires se sont mieux comportés que les fonds actions et les fonds émergents ont encore subi des rachats si bien que la décollecte depuis le début de l'année dépasse la barre des 21 milliards de dollars.
Globalement, les fonds obligataires ont absorbé en net 2,09 milliards de dollars alors que les fonds actions subissaient des rachats pour un montant de 407 millions de dollars. La décollecte des fonds monétaires s'est inscrite à seulement 2,02 milliards de dollars, les fonds japonais et européen enregistrant même une modeste collecte.
Les fonds actions des marchés développés ont encore drainé des capitaux si bien que la collecte depuis le début de l'année dépasse la barre des 52 milliards de dollars, et ce en dépit de rachats du côté des fonds d'actions japonaises et des fonds d'actions européennes.
Sur le plan sectoriel, la volonté de se couvrir contre la faiblesse du dollar et de tirer parti de la hausse des cours des matières premières a favorisé les fonds énergétiques et les fonds de matières premières. Ces deux catégories ont absorbé 85% des 12,9 milliards de dollars qui sont allés dans les fonds sectoriels.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant