La collecte a bien démarré pour le fonds viager de la Caisse des dépôts

le
0
©Fotolia
©Fotolia

Très attendu, le fonds viager Certivia est destiné à améliorer le pouvoir d'achat de retraités propriétaires d'un bien immobilier. Un viager classique met face à face, un débirentier - celui qui achète le bien - et un crédirentier, la personne âgée qui reçoit une rente.

Le fonds achètera, lui, des biens immobiliers en viager occupé : «Cela permettra aux vendeurs seniors [plus de 70 ans]

de rester dans leur logement tout en percevant un complément de revenus, grâce au versement d'un capital appelé 'bouquet' et de rentes leur vie durant».

Doté initialement de 120 millions d'euros, Certivia pourra être porté jusqu'à 150 millions d'euros d'ici au premier trimestre 2015. Autour de la Caisse des dépôts, d'autres institutionnels de la place ont apporté des capitaux à investir : CNP Assurances, Suravenir, AG2R La Mondiale, Groupama, Maif, le groupe Macif, Crédit Mutuel Nord Europe et Unéo. La gestion de Certivia a été confiée, après appel d'offres, à la société des gestion de portefeuille Française REM et à Renée Costes Viager, leader du viager en France. Outre la solidité financière et la transparence du fonctionnement, la Caisse des dépôts met en avant la protection juridique offerte aux rentiers :

«Le contrat de vente répondra à des standards de qualité élevés visant à sécuriser la personne âgée dans son projet de viager. Les modalités de protection seront contractualisées de manière précise et exhaustive

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant