La colère monte dans le sud de l'Europe

le
0
Grèce, Espagne, Portugal, les multiples plans de rigueur économique imposés par la troïka risquent de provoquer une grave explosion sociale.

Grève générale en Grèce, une mobilisation des «indignés» en Espagne, des mouvements sociaux au Portugal: la grogne sociale monte dans les pays du sud de la zone euro, compliquant sérieusement la donne pour les gouvernements. La semaine dernière, des centaines de milliers de personnes s'étaient spontanément regroupées, via les réseaux sociaux, dans les rues de Lisbonne et d'autres villes du pays, obligeant le premier ministre à faire marche arrière sur une hausse des cotisations sociales. Ce regain de tensions a donné lieu à plusieurs incidents à Athènes et Madrid.

En Espagne, le ras-le-bol risque encore de monter d'un cran avec la présentation, ce jeudi, de nouvelles coupes par le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, qui a déjà imposé un vaste plan d'économie de 65 milliards d'euros d'ici à 2015.

La grogne sociale s'amplifie face aux vagues d'austérité qui conduisent à un appauvrissement des classes moyennes. «Il existe un vrai risque d'explosion sociale en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant