La colère des vendeurs de Mercedes en France

le
3
Les classes A, B, CLA et SL, dont les immatriculations sont toujours bloquées par l'administration française, représentent plus de 50% des ventes des distributeurs français. Des milliers d'emplois sont en jeu.

La bataille entre la France et le groupe Daimler prend une nouvelle dimension. Alors que le ministère de l'Écologie a confirmé vendredi dernier le maintien du blocage des immatriculations de Mercedes classe A, B, CLA et SL, les concessionnaires et distributeurs français de la marque allemande montent au créneau. Dans un courrier adressé au nouveau ministre Philippe Martin, dévoilé ce lundi par Les Echos, ils brandissent la menace des suppressions d'emplois.

Les modèles concernés, les plus vendus par Mercedes dans l'Hexagone, représentent en effet 50% des ventes en concession. Jean-Claude Bernard, président national du groupement des concessionnaires Mercedez-Benz, évoque des commandes en baisse de 50% et une chute de chiffre d'affaires pouv...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paumont1 le mercredi 7 aout 2013 à 17:04

    Exact,Bxm; Je rigole en pensant au tollé si les allemands avaient découvert un morceau de plastique traité avec un produit interdit dans une de nos fabrication. Allez messieurs les allemands soyez beaux joueurs, changez votre liquide de refroidissement, et le tour sera joué.

  • Bxm35440 le jeudi 1 aout 2013 à 22:49

    Mercédès se croit au dessus des lois et s'en fous de l'environnement! Ils utilisent les fluides homologués pour certains modèles et pas pour d'autres, ils doivent avoir des stocks des anciens fluides à écouler. c'est juste une affaire des gros sous

  • jean.e le jeudi 1 aout 2013 à 18:56

    Les mardess lol