La colère des médecins attisée par les récentes attaques

le
0
DÉCRYPTAGE - Vouloir désigner globalement les médecins à la vindicte populaire en stigmatisant leurs revenus, ce n'est pas rendre service à la médecine française et à sa qualité.

Il y a, dans l'air du temps, une petite musique lancinante depuis quelques mois qui répète que les médecins gagnent trop d'argent, sont des profiteurs et des nantis. Sans doute pour préparer le terrain, afin que le gouvernement puisse réguler, contrôler, réduire leurs honoraires. Cette campagne, injuste, décourageante et toxique, n'a fait qu'exaspérer une profession déjà soumise à rude épreuve. D'abord, les dépassements d'honoraires et leurs réductions n'amélioreront en aucun cas les comptes de l'Assurance-maladie, puisqu'ils sont à la charge du patient. Le vrai problème qui se pose aujourd'hui à nos sociétés vieillissantes, c'est le budget de plus en plus élevé de l'Assurance-maladie. N'aborder la question des dépenses de santé que par le petit bout des dépassements d'honoraires, c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant