La colère des féministes espagnoles après le vote contre le droit à l'avortement

le
0
Le projet de loi supprimant quasiment le droit à l'avortement en Espagne a été voté vendredi par le gouvernement. Féministes et gauche dénoncent ce texte qui serait pourtant approuvé par près de la moitié de la population.

Le texte approuvé vendredi ne prévoit une autorisation d'avortement que dans deux cas très précis: que l'interruption de grossesse soit «nécessaire en raison d'un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, et la deuxième, que la grossesse soit une conséquence d'un délit contre la liberté ou l'intégrité sexuelle de la femme», a expliqué le ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardon, à l'issue du Conseil des ministres.

Un total de 118.359 avortements ont été enregistrés en Espagne en 2011, après 113.031 en 2010.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant